Apotheosis Orchestra + Caroline Weynants & Pierre Derhet

19/02
15:00 – 16:00

 

Haendel : Ode for St. Cecilia’s Day (1739)

Œuvre de Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

En 1739, Georg Friedrich Haendel s’inspire d’un poème de l’Anglais John Dryden, écrit une cinquantaine d’années plus tôt, pour composer une cantate qu’il consacre à la patronne des musiciens : sainte Cécile. Créée le 22 novembre, date à laquelle les chrétiens fêtent sainte Cécile, cette œuvre loue joyeusement le pouvoir de la musique au travers d’une multitude d’arias. Chacun d’entre eux correspond à une émotion particulière, comme le veulent les règles de l’art baroque.

 

Biographies

Apotheosis Orchestra

L’ensemble Apotheosis Orchestra fait ses débuts en 2011 en tant que formation de musique de chambre, et évolue en 2013 en une formation orchestrale plus large et flexible en interprétant l’oratorio La Création de Haydn. Dirigé par le chef d’orchestre et claveciniste Korneel Bernolet, Apotheosis Orchestra se spécialise dans l’interprétation sur instruments d’époque. Le groupe vise « l’apothéose » et tend à glorifier la musique elle-même en approchant la manière dont un musicien d’une époque donnée aurait pu lire et jouer une partition musicale. Il joue de la musique du baroque à la fin de l’ère romantique, avec une préférence pour l’oratorio et surtout l’opéra. Fin 2019, leur premier enregistrement orchestral d’envergure est sorti chez Ramée : un dyptique autour de Pygmalion, immédiatement primé et reconnu comme un nouvel enregistrement de référence en France et en Allemagne.

 

Caroline Weynants

Caroline Weynants est une soprano belge spécialisée dans la musique baroque. Formée au Conservatoire Royal de Liège dans la classe de Greta de Reyghere, où elle obtient son diplôme supérieur de chant (2003) ainsi qu’un premier prix en musique de chambre, elle y travaille tous les répertoires, de la musique ancienne à la musique contemporaine. Elle s’illustre par le nombre important de collaborations menées avec des ensembles internationaux de grande qualité et par une riche discographie. Elle a chanté dans de nombreux festivals et salles de concert en Belgique, en Europe et à l’international. En plus de son implication de longue durée au sein du centre d’Art Vocal & de Musique Ancienne (CAV&MA), elle travaille aujourd’hui principalement avec les ensembles Correspondances (S. Daucé) et Vox Luminis (L.Meunier). Elle donne environ 40 concerts par an.

 

Pierre Derhet

Le ténor belge Pierre Derhet est lauréat de l’Académie de chanteurs du Théâtre Royal de la Monnaie 2016. Il a remporté plusieurs concours tels que le concours Dexia, le Concours des nouveaux talents de l’art lyrique ou encore le Concours Jacques Dôme de Verviers. Il commence le chant à l’Institut de Musique et de Pédagogie de Namur auprès de Françoise Viatour, Elise Gäbele et Benoit Giaux. Il parfait sa technique lors de Masterclasses avec Christophe Rousset, Leonardo Garcia Alarcon, Andrea Marcon, Marie-Nicole Lemieux, Roger Vignoles, Michael Spyres, José Van Dam… Récemment, il était Jean-Petit Bleu dans #Folon à l’Opéra Royal de Liège, Ferrando dans Cosi fan tutte à Bruxelles ou encore ténor solo dans le Requiem de Mozart à Alden Biesen. Parmi ses projets, notons plusieurs prises de rôles importantes, notamment Bob Boles dans Peter Grimes de Britten à l’Opéra d’Avignon, Le Prince dans Trois Contes de G.Pesson et David Lescot à l’Opéra de Rennes ou Laërte dans Hamlet à l’Opéra-Comique de Paris.