Ensemble Wolf & Anthony Romaniuk

18/02
20:45 – 21:45

 

Quintettes pour pianoforte et vents – Mozart & Beethoven

Œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) et Ludwig van Beethoven (1770-1827)

« Je le tiens pour le meilleur ouvrage que je n’ai jamais écrit … » c’est en ces termes que Mozart parle de son quintette pour piano et vents K.452, le 10 avril 1784 dans une lettre à son père Leopold. Donné en première exécution pour un concert de souscription au Burgtheater de Vienne, ce quintette pour une formation inédite où les vents ne sont pas doublés, accompagne d’autres grandes œuvres comme la symphonie Linz ou le concerto pour piano n° 16. Cette période est effectivement très féconde, et dans ce quintette, Mozart reprend au piano son dialogue privilégié avec les bois, cette même verve que l’on retrouvera dans ses derniers concertos pour piano.

Le jeune Beethoven très impressionné par cette œuvre en reprendra l’instrumentation, la tonalité et la structure en 1796. Les deux compositeurs sont tous deux de remarquables pianistes mais tandis que Mozart nous propose un véritable morceau de chambre cherchant l’union entre bois et piano, à l’inverse Beethoven cherche à créer un concerto en miniature avec une partie dominante marquée par des passages cadentiels. C’est lors d’une de ces pauses dans le final que Beethoven se mit à improviser sur le thème du rondo pendant un long moment provoquant l’impatience des vents et même la colère du célèbre hautboïste munichois Ramm.

 

Biographies

 

WOLF

Créé en 2012 au Festival des Midis-Minimes, WOLF est un collectif belge d’instrumentistes à vent, spécialisé dans l’interprétation de la musique classique sur instruments d’époque. L’emploi des instruments anciens guide l’ensemble dans l’approche de son répertoire, centré sur la musique de chambre des XVIIIe et XIXe siècles. WOLF séduit par la richesse de son effectif et, soucieux d’être plurigénérationnel, place la transmission au centre de son travail. Les membres du collectif jouent sur des instruments originaux ou de fidèles copies et comptent parmi les musiciens belges les plus sollicités auprès d’orchestres renommés tels que le B’Rock Orchestra, l’Orchestre des Champs-Elysées, le Ricercar Consort ou encore le Collegium Vocale Gent. Le premier CD de WOLF Quintets for Pianoforte & Winds, sous le label Evil Penguin Records et en collaboration avec Anthony Romaniuk, est paru en octobre 2021.

 

Anthony Romaniuk

La voix artistique singulière du claviériste Anthony Romaniuk vient de son inlassable exploration d’une vaste palette de styles musicaux. Obsédé par le jazz dans sa jeunesse en Australie, il a étudié le piano classique à New York (Manhattan School of Music), a passé plusieurs années à se spécialiser en musique ancienne (clavecin et pianoforte aux Pays-Bas) et, après ses études, a continué de se former dans les domaines de l’improvisation, du rock indépendant et de la musique électronique ambient. Il a joué dans de nombreuses salles de concert importantes d’Europe, dont le Wigmore Hall (Londres), la Salle Gaveau (Paris) et le Concertgebouw d’Amsterdam, ainsi qu’au Festival Menuhin (Gstaad), outre de fréquents engagements aux États-Unis et en Australie. Son premier enregistrement en solo Bells, sorti chez Alpha Classics en 2020, montre la manière dont il combine répertoire et improvisation, employant les timbres de quatre instruments à clavier et repoussant délibérément les frontières de l’orthodoxie classique.